Fantastik gianduja de Christophe Michalak

Published on by Karine K

Fantastik gianduja de Christophe Michalak

Fantastik gianduja de Christophe Michalak

En tant qu'amatrice de pâtisserie, j'ai mes chefs chouchous heart

Mon préféré, c'est sans aucun doute Philippe Conticini qui, en plus de nous offrir des recettes ultra gourmandes (des gros câlins, comme il les appelle...), est un homme d'une simplicité, d'une gentillesse et d'une générosité rares, surtout quand on connaît sa renommée. J'ai déjà réalisé son Paris-Brest au praliné pur (qui est une vraie dinguerie), son Grand Cru Vanille (super bon aussi!), son Cakounet (miam miam) et son mille feuilles est sur ma To do list !

Je suis aussi méga fan de Cyril Lignac, mais plus pour sa bonne humeur ultra contagieuse que pour ses gâteaux (sorry mate !) même s'ils en a signé de très beaux, et non moins célèbres (L'équinoxe, pour ne citer que celui-là).

J'aime aussi Pierre Hermé, Cédric Grolet... mais Michalak, je ne sais pas pourquoi, je ne suis pas hyper fan de sa pâtisserie.

J'ai quand même fait un de ses gâteaux, par pure curiosité, et aussi parce que j'avais du gianduja à finir et que j'ai trouvé cette recette de Fantastik au Gianduja...

Le gâteau était bon, je l'ai trouvé un peu sucré (surtout le biscuit) mais c'est parce que je réduis pas mal le sucre en ce moment donc mon palais a un peu perdu l'habitude... En tout cas, ça ne nous a pas empêché de finir le gâteau en une après-midi... La base de biscuit est croustillante sans être dure, et la crème chantilly gianduja est juste trop bonne, hyper onctueuse et un bou goût de noisette caramélisée !

Si, comme moi, vous avez du gianduja à utiliser, cette recette n'est pas une mauvaise idée ! (Pensez aussi à ma recette de cake chocolat gianduja décadent, elle n'est pas mal non plus !)

 

Pour un gâteau de 18 cm de diamètre (6 à 8 parts) :

Pour la base biscuitée  Pour la chantilly gianduja

120 gr de shortbreads ou sablés bretons

30 gr de noisettes entières

30 gr de riz soufflé type Coco pops

45 gr de chocolat noir

45 gr de chocolat au lait

10 gr d'huile de tournesol

 100 gr de gianduja en morceaux

200 gr de crème fleurette à 30%

 

Déroulé de la recette :

La crème chantilly gianduja

Commencer par déposer 100 gr de gianduja en morceaux dans un pichet.

Faire chauffer 200 gr de crème fleurette dans une casserole. Quand ça bout, verser la crème sur le gianduja. Attendre qu'il fonde et mixer avec un mixeur plongeant pour obtenir une crème bien lisse.

Verser dans un plat, filmer au contact et conserver au frais au moins 6 heures (idéalement toute la nuit). Si vous êtes préssé.e, mettre la crème au congélateur le temps qu'elle refroidisse bien puis placer au frigo.

Le biscuit

Torréfier 30 gr de noisettes quelques minutes dans un four préchauffé à 150°.

Les déposer dans un torchon propre et enlever le maximum de peau.

Concasser grossièrement les noisettes (pas en miettes, il doit rester des morceaux).

Concasser également 120 gr de biscuits shortbreads ou palets bretons. Il doit rester des morceaux.

Déposer les noisettes et biscuits concassés dans un saladier. Ajouter 30 gr de riz soufflé.

 

Fantastik gianduja de Christophe Michalak

Au micro ondes, faire fondre 45 gr de chocolat noir avec 45 gr de chocolat au lait par tranche de 30 secondes (mélanger à chaque pause). Quand c'est fondu, ajouter 10 gr d'huile de tournesol et bien mélanger.

Ajouter ce chocolat fondu au contenu du saladier et bien mélanger le tout.

Placer la totalité du mélange dans un cercle de 18 cm (placer une grille et un silpat en dessous du cercle). Bien aplatir avec le dos d'une cuillère.

Laisser prendre au frigo une heure.

Fantastik gianduja de Christophe Michalak

Une fois l'heure passée, décercler le biscuit et le déposer dans l'assiette de service.

Pour des questions d'organisation, vous pouvez préparer le biscuit la veille et le laisser au frigo toute la nuit (le filmer) mais il faudra le sortir du frigo une demi heure avant dégustation afin qu'il ne soit pas trop dur.

Fantastik gianduja de Christophe Michalak

Juste avant la dégustation :

Une fois bien refroidie (au moins 6 heures au frigo), sortir la crème gianduja et la déposer dans un saladier. Elle est encore liquide, c'est normal.

La fouetter quelques minutes à l'aide d'un batteur électrique (d'abord à vitesse lente, puis progressivement à vitesse moyenne) afin de la monter en chantilly.

Quand la crème se tient, arrêter de fouetter. Déposer la crème dans une poche à douille (j'ai utilisé une douille C6 De Buyer (8 mm) mais faîtes avec ce que vous avez) et former de belles boules de chantilly sur le biscuit afin de le recouvrir complètement de chantilly.

Fantastik gianduja de Christophe Michalak

Pour la déco, vous pouvez faire caraméliser des noisettes dans une poêle en mettant la même quantité de noisettes que de sucre glace à feu vif quelques minutes (j'ai mis 20 gr de noisettes et 20 gr de sucre glace) puis laisser refroidir sur un silpat ou papier sulfurisé en espaçant les noisettes.

Fantastik gianduja de Christophe Michalak
Fantastik gianduja de Christophe Michalak

Déposer de parts et d'autres du gâteau et servir sans attendre.

Bonne dégustation !

Fantastik gianduja de Christophe Michalak

Remarques :

- pour que la chantilly gianduja monte comme il faut, il faut vraiment la faire refroidir suffisamment au frigo. Respectez bien le temps de refroidissement , ou mettez au congél pour accélérer.

- le montage du gateau est à faire au dernier moment. Sortez le biscuit du frigo 30 minutes avant la dégustation et montez la crème en chantilly au dernier moment. Préparez les noisettes caramélisées (pour la déco) pendant que le biscuit refroidit au frigo. Quand tout est prêt, pochez, décorez et dégustez dans la foulée.

- S'il reste du gâteau, vous pouvez bien sûr le conserver au frigo 24 h mais la crème risque d'humidifier le biscuit. Ce sera moins bon car on recherche du croustillant avec le biscuit pour contraster avec la crème onctueuse.

Published on chocolat, gateaux

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comment on this post